André O. Dumas
2003

Un autre des « Grands » de l’aviation au Canada

André O. Dumas s’intéressa très jeune à l’aviation, assistant à la venue du dirigeable R-100 à Saint-Hubert, en 1930, alors qu’il n’avait que 7 ans. À 13 ans, il effectuait son baptême de l’air à Cartierville, acceptant par la suite tous les petits boulots à l’aéroport lui permettant de rester en contact avec le milieu de l’aviation. Durant la Deuxième Guerre mondiale, Dumas s’enrôla dans l’Aviation royale du Canada, obtenant en 1943 son brevet de pilote. Transféré au Royal Navy Fleet Air Arm, il fut pilote de Firefly et Seafire à bord du porte-avions HMS Battler. Après la guerre, Dumas devint instructeur de vol à l’Aéroclub de Montréal. Il se fit rapidement connaître comme un ardent promoteur de l’aviation, particulièrement auprès des jeunes, formant un comité d’aviation au sein de la Jeune Chambre de Commerce et s’impliquant pendant plus de 50 ans dans la Ligue des Cadets de l’Air. En 1980, il fut élu Président national de la Ligue des Cadets de l’Air et en 1995 reçut la Médaille d’Honneur, plus haute distinction du mouvement.

Après la guerre, Dumas devint instructeur de vol à l’Aéroclub de Montréal.

Durant la guerre de Corée, Dumas reprit du service à titre d’Officier de commandement de l’Escadrille radar no 2453 à Trois-Rivières. Il fut plus tard Aide de camp du Gouverneur Général du Canada et Colonel Honoraire de l’Escadrille 438 à Saint-Hubert. Dumas fonda en 1954 l’aéroclub de Trois-Rivières et présida le comité menant à la création du nouvel aéroport en 1961. Oeuvrant au sein de la RCFCA (aujourd’hui Aero Club Canada), il devint en 1963 son représentant en Europe auprès de la prestigieuse Fédération aéronautique internationale (FAI). Ces activités culminèrent avec son élection en 1967 à titre de Président national de la RCFCA, de Président de la FAI en 1972 et sa nomination en 1987 comme délégué de la FAI au sein de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). S’étant joint à Transports Canada en 1968, il devint en 1976 Directeur régional de l’aviation civile pour la région du Québec, poste qu’il détint jusqu’à sa retraite en 1987. Parmi les nombreux prix qu’André O. Dumas reçut, citons le prestigieux trophée Trans-Canada / McKee en 1998.

Distinctions

1998: Trophée Trans-Canada / McKee.

Your name: *
Your phone: *
Your e-mail: *
Contact Preference:
Title of Message: *
Text: *
Please, Enter the Code