Charles « Chubby » Power
2010

Ministre

Charles «Chubby» Power (1888-1968) est né à Sillery (ville de Québec), d’une famille irlandaise aisée. Décoré de la Croix militaire durant la Première Guerre mondiale, il fut sérieusement blessé durant la bataille de la Somme. En 1917, il entama une carrière de trente-huit ans comme député fédéral de la circonscription de Québec-Sud, y gagnant dix élections. Il occupa par la suite les fonctions de sénateur jusqu’à son décès, en 1968. De 1935 à 1939, il fut ministre des Pensions et de la Santé nationale, et de 1939 à 1940, ministre des Postes. Toutefois, c’est indéniablement à titre de ministre associé de la Défense nationale et de ministre de la défense aérienne durant la Deuxième Guerre mondiale que Power laissa sa marque dans l’histoire. Son passage à ce ministère modifia totalement le cours de l’aviation royale canadienne, jusque-là plutôt considérée comme une organisation mineure de type coloniale.

Dès sa nomination en mai 1940, Power sut renverser les objections des Britanniques en faveur de la création d’escadrons typiquement canadiens, séparés de la RAF. Il permit aussi la formation, en 1942 d’un escadron distinctement canadien-français (no 425 Alouettes).

Power fut un des principaux artisans du BCATP (British Commonwealth Air Training Plan), gigantesque plan d’entraînement aérien qui forma au Canada plus de 130 000 aviateurs du Commonwealth britannique et d’ailleurs, durant la Deuxième Guerre mondiale. Sans contredit, le BCATP s’avéra une contribution décisive du Canada à la victoire alliée, en plus de doter le pays d’infrastructures aéroportuaires modernes. Grâce au leadership et à la détermination de Power, le Canada termina la guerre avec la quatrième plus grosse force aérienne au monde. Les hommes et les femmes formés durant cette période marquèrent autant l’aviation militaire que civile de l’après-guerre, établissant une tradition d’excellence jamais démentie depuis. Fait à signaler, Power démissionna de son poste de ministre en 1944, lorsque Mackenzie-King renia sa promesse de ne pas imposer la conscription.

Distinctions

1917: Croix militaire du Royaume-Uni

Your name: *
Your phone: *
Your e-mail: *
Contact Preference:
Title of Message: *
Text: *
Please, Enter the Code