Kenneth R. Maclure
2003

Navigateur, scientifique

Natif de Montréal, Kenneth Maclure débuta sa carrière comme navigateur aérien au sein du Corps d’Aviation Royal Canadien durant la Deuxième Guerre mondiale. Nommé instructeur à l’Empire Air Navigation School (EANS) d’Angleterre, Maclure élabora en 1941 une théorie proposant un système de navigation polaire par réseau (Polar Grid System) appelé à révolutionner l’aviation dans l’Arctique. À cette époque, les radiophares et autres aides électroniques à la navigation dans le nord étaient encore bien loin d’exister. En utilisant l’astrocompas en fonction d’un réseau de lignes tracées parallèlement au méridien de Greenwich, Maclure parvenait à contrecarrer les aberrations magnétiques de la boussole et les changements rapides de méridiens en région polaire. Le système fut testé avec succès en mai 1945 avec un bombardier Lancaster spécialement modifié, baptisé «Aries 1».

Maclure élabora en 1941 une théorie proposant un système de navigation polaire par réseau (Polar Grid System) appelé à révolutionner l’aviation dans l’Arctique.

Les vols duraient près de 19 heures, au cours desquelles Maclure restait confiné au froid pendant de longues périodes dans la partie arrière du fuselage à prendre de fréquentes mesures de navigation. Le système imaginé par Maclure s’imposa comme le premier véritable système de navigation aérienne aux instruments en milieu polaire, inaugurant une nouvelle ère. Pour cette découverte, il fut décoré de l’AFC. Maclure fut aussi en 1945 le premier récipiendaire du prestigieux prix «Thurlow Award» remis par l’U.S. Institute of Navigation. Maclure occupa par la suite les plus hautes fonctions de chercheur au sein de plusieurs instituts scientifiques, au pays comme à l’étranger, décrochant en 1952 un doctorat en physique nucléaire à l’université McGill. De 1958 à 1961, Maclure fut également Attaché de l’Air en Pologne. Il prit sa retraite en 1969 avec le rang de Capitaine de Groupe mais continua dans le civil jusqu’en 1979; il était à ce moment Surintendant du Laboratoire naval du Pacifique (DREP). Reconnu pour sa modestie, Maclure fut aussi très impliqué auprès d’organismes d’aide aux handicapés.

Distinctions

1945 : Air Forces Cross (AFC)

Your name: *
Your phone: *
Your e-mail: *
Contact Preference:
Title of Message: *
Text: *
Please, Enter the Code