L’équipe d’ingénierie du moteur PT6
2004

Ingénierie

Toujours fabriqué plus de 40 ans après sa mise en production, le moteur PT6 révolutionna l’industrie aéronautique dès sa sortie des usines Pratt & Whitney Canada (P&WC), à Longueuil. Premier moteur à turbine civil produit au Canada, il pesait à l’origine 270 livres et produisait 550 chevaux. Un moteur à pistons radial équivalent aurait pesé au moins 850 livres! Le PT6 surclassait aussi les moteurs à pistons au chapitre de la vitesse, de l’altitude de croisière, du faible bruit et de l’absence de vibration. Disponibles dans une gamme de puissance atteignant parfois les 2000 chevaux, environ 40 000 exemplaires des diverses versions du PT6 ont été construits à ce jour, ce qui en fait le turbopropulseur le plus vendu dans l’histoire de l’aviation commerciale au monde. Le PT6 équipe plus d’une centaine de types d’avions utilitaires, de transport régional, d’affaires, d’entraînement et d’hélicoptères. Le développement d’une turbine à gaz fut un point tournant dans l’histoire de P&WC (limitée auparavant à l’assemblage, au service et à l’entretien de moteurs à pistons conçus par la compagnie-mère de East Hartford, aux États-Unis). L’avenir du moteur à pistons semblait se limiter à l’entretien et aux pièces de rechange. La turbine à gaz offrait une alternative au déclin du moteur à pistons et permettait à P&WC de commencer à produire ses propres produits originaux.

Le PT6 surclassait aussi les moteurs à pistons au chapitre de la vitesse, de l’altitude de croisière, du faible bruit et de l’absence de vibration.

Le premier essai statique fut réalisé en novembre 1959, à peine 10 mois et demi après les premières esquisses sur la planche à dessin. Le premier vol du prototype eut lieu en mai 1961 et la certification fut obtenue en décembre 1963. À force de persévérance, le Président Ron Riley et l’ingénieur en chef Richard Guthrie avaient su convaincre le conseil d’administration d’aller de l’avant avec ce coûteux projet. En 1957, Guthrie était autorisé à former une équipe de conception. De jeunes talents furent recrutés au Canada et en Angleterre. S’ajoutant au personnel en place, ils formèrent un heureux mélange d’expérience technique et de qualités personnelles qui établirent les bases du succès du PT6. Ce groupe (parfois connu par l’expression «The Dirty Dozen» – une référence humoristique à un film populaire à cette époque) était composé de Jean-Pierre Beauregard, Fernand C. Desrochers, John K. Elsworth, Fred A. Glasspoole, Richard H. Guthrie, Gordon Hardy, Herbert H. Langshur, Allan B. Newland, Gudmunder (Pete) Peterson, Jim Rankin, Elvie L. Smith et Thor E. Stephenson (successeur de Ron Riley comme président, à la mort prématurée de celui-ci, en 1959). Mentionnons aussi Arthur Goss, Douglas Millar et John Vrana.

Your name: *
Your phone: *
Your e-mail: *
Contact Preference:
Title of Message: *
Text: *
Please, Enter the Code