Madeleine Deshaies
2006

Pilote et instructeur de vol

En 2004, Madeleine Deshaies devint la première femme dans l’histoire – tous pays confondus – à être nommée en poste à la Commission de navigation aérienne de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), un organisme des Nations Unies. Cette commission de 15 membres regroupe quelques-uns des meilleurs experts techniques au monde. Elle examine l’ensemble des facteurs touchant à la sécurité aérienne et établit les normes internationales pour les 189 pays membres de l’OACI. Issue d’une famille d’aviateurs, Mme Deshaies est la fille de Louis-Gilles Deshaies, fondateur d’Air Sorel. Hautement respectée dans le milieu de l’aéronautique, Madeleine Deshaies apprit à piloter dès qu’elle eut l’âge légal de le faire et débuta sa carrière professionnelle en 1976 comme instructeur de vol à l’Aéro-club de Sorel. En 1978, elle devint instructeur chez Air Dorval, une compagnie se spécialisant dans les vols nolisés au Canada et aux États-Unis. À une époque où l’aviation professionnelle était encore une chasse-gardée masculine, les portes de la division des vols nolisés lui restaient cependant fermées. Par principe, madame Deshaies démissionna donc. À force de ténacité, elle réussit toutefois à gravir les échelons et à vaincre les préjugés. La compagnie lui offrit bientôt le poste d’instructeur-chef et de pilote sur les vols nolisés.

À une époque où l’aviation professionnelle était encore une chasse-gardée masculine, les portes de la division des vols nolisés lui restaient cependant fermées. À force de ténacité, elle réussit toutefois à gravir les échelons et à vaincre les préjugés.

En 1980, elle devenait chef-pilote de la compagnie, responsable de l’embauche, de l’entraînement et de la supervision de plus de 20 pilotes qualifiés pour plusieurs types d’avions. Tout ceci avant l’âge de 30 ans! Entre 1981 et 2003, elle fut à l’emploi de Transports Canada, occupant successivement les postes d’Inspecteur (Réglementation aérienne), Surintendante (Espace aérien et aérodromes), Directrice régionale (Application de la loi), et enfin Gestionnaire régionale (Aviation générale), supervisant un personnel de plus de 30 employés affectés notamment à la délivrance des licences et des certificats d’immatriculation. À plus d’une reprise, madame Deshaies agit à titre de porte-parole pour le ministère dans les dossiers médiatisés traitant de l’aviation générale. Ses fonctions l’ont amenée à évaluer les dispositifs de sécurité sur les aéroports. Elle fut honorée par le Conseil fédéral du Québec lors du Gala Distinction 2003 pour avoir présidé avec grand succès le colloque «Les ondes de choc», réunissant plus de 400 gestionnaires. Poursuivant la tradition familiale, la fille de Madeleine Deshaies, Marie-Pier Caouette, est pilote et travaille comme contrôleur de la circulation aérienne à Nav Canada.

Your name: *
Your phone: *
Your e-mail: *
Contact Preference:
Title of Message: *
Text: *
Please, Enter the Code