Le carrefour de l’Air et de l’Espace du Québec

[intense_content_box title= »Construire l’avenir en apprenant du passé! » shadow= »12″ rtl= »0″ icon= »bullhorn » animation= »tada »]

Depuis 1991, la fondation Aérovision Québec s’est donnée comme mandat de faire la promotion du patrimoine aéronautique et de susciter des vocations chez la jeunesse pour qu’elle embrasse, de plus en plus, des carrières dans le domaine captivant de l’aérospatiale.

Plan carrefour 02

Si dans un premier temps, les aéronefs et les maquettes de la collection d’Aérovision ainsi que l’histoire des pionniers de ce domaine sauront intéresser les visiteurs, le centre d’interprétation se veut aussi un outil de promotion de l’aéronautique au Canada. Le Carrefour de l’Air et de l’Espace complètera donc sa mission éducative par son objectif le plus fondamental, soit de devenir un leader en matière d’ateliers et d’activités pédagogiques.

Avec des activités ludiques et surtout dynamiques, ayant pour cible primordiale d’ouvrir les esprits de la jeunesse en attisant incessamment sa fascination et sa curiosité pour l’aérospatiale. Aujourd’hui, avec la création d’un centre d’interprétation aéronautique au sein de ce qui constitue le bassin historique de l’aérospatiale canadienne, la Fondation Aérovision Québec concrétise sa mission et s’envole vers l’avenir.

[/intense_content_box] [intense_tabs rtl= »0″] [intense_tab title= »Histoire » active= »1″ link_target= »_self » icon_size= »1″ icon_position= »left »] Saint-Hubert : Une vocation aérospatiale! [intense_icon_list rtl= »0″] [intense_icon_list_item type= »asterisk » size= »1″ spin= »1″ rtl= »0″] 1926 : St-Hubert est choisi pour construire un aéroport. [/intense_icon_list_item] [intense_icon_list_item type= »asterisk » size= »1″ spin= »1″ rtl= »0″] 1930 : L’arrivée du dirigeable R-100 (1 million de personnes viennent à St-Hubert lors du passage du R-100). [/intense_icon_list_item] [intense_icon_list_item type= »asterisk » size= »1″ spin= »1″ rtl= »0″] 1939 : St-Hubert retourne à la Défense Nationale. Entrainement. [/intense_icon_list_item] [intense_icon_list_item type= »asterisk » size= »1″ spin= »1″ rtl= »0″] 1940 : Les services aériens du Canadien Pacifique commencent les traversées d’avions militaires vers l’Angleterre. Avions assemblés partiellement à St-Hubert. Le «Ferry Command» ira à Dorval en 1941 [/intense_icon_list_item] [intense_icon_list_item type= »asterisk » size= »1″ spin= »1″ rtl= »0″] 1951-1966 : Le «Quartier Général du Commandement de la Défense Aérienne» est établi à Saint-Hubert [/intense_icon_list_item] [intense_icon_list_item type= »asterisk » size= »1″ spin= »1″ rtl= »0″] 1965 : United Aircraft affiliée à la compagnie Pratt & Witney s’installe à St-Hubert. [/intense_icon_list_item] [intense_icon_list_item type= »asterisk » size= »1″ spin= »1″ rtl= »0″] 1969 : L’entreprise Héroux-Devtek, à Longueuil, est devenue célèbre le 21 juillet 1969 lorsque le module d’exploration lunaire de la mission Apollo XI a mis les pattes sur la Lune, permettant ainsi à Neil Armstrong de devenir le premier homme à fouler le sol lunaire. C’est cette entreprise d’ici qui avait fabriqué le train d’atterrissage de l’historique véhicule spatial. [/intense_icon_list_item] [intense_icon_list_item type= »asterisk » size= »1″ spin= »1″ rtl= »0″] 1973 : L’école nationale d’aérotechnique du cégep Édouard-Montpetit s’installe à l’aéroport. [/intense_icon_list_item] [intense_icon_list_item type= »asterisk » size= »1″ spin= »1″ rtl= »0″] 1989 : L’Agence spatiale canadienne s’installe à St-Hubert et se voit confier des mandats comprenant l’équipement des navettes spatiales, puis de la Station spatiale internationale en bras robotisés; elle devient la base terrestre du programme Radarsat. [/intense_icon_list_item] [intense_icon_list_item type= »asterisk » size= »1″ spin= »1″ rtl= »0″] 2014 : Démarrage du projet du Carrefour de l’Air et de l’Espace! [/intense_icon_list_item] [/intense_icon_list] [/intense_tab] [intense_tab title= »C’est quoi? » link_target= »_self » icon_size= »1″ icon_position= »left »] Plan carrefour 01

Bien que résolument tourné vers l’avenir, le futur centre intègrera des éléments d’exposition faisant référence au passé sous forme d’aéronefs en expositions statiques et d’artéfacts qui seront présents dans les différentes salles thématiques.

En plus d’un espace réservé pour l’accueil de la clientèle, la salle du Panthéon de l’Air et de l’Espace du Québec et la tour de contrôle, le Carrefour de l’Air et de l’Espace sera constitué de six pavillons diversifiés, dont les ateliers ainsi que les expositions seront jumelés selon leurs similarités ainsi qu’en fonction des thématiques spécifiques les reliant les uns aux autres.

[/intense_tab] [intense_tab title= »Architecture » link_target= »_self » icon_size= »1″ icon_position= »left »] Plan carrefour 03

Construit en partie à base de conteneurs maritimes (20 x 8 ou 40 x 8) recyclés, le Carrefour disposera des technologies vertes en termes de géothermie, de récupération des eaux pluviales et usées et de génération électrique grâce à l’utilisation de panneaux solaires. De conception modulaire, le centre s’articule autour d’une salle multifonctionnelle dont le décor s’inspirera de l’intérieur du salon passager du dirigeable R-100.

Chacun des modules, constitués au minimum de deux conteneurs ouverts au centre, recevra une exposition et des ateliers reliés aux thématiques du Carrefour. Le stationnement extérieur sera construit en utilisant la technologie de revêtement et d’éclairage des pistes d’atterrissage d’aéroport. On trouvera aussi, surplombant la structure architecturale, une tour de contrôle et un Bombardier d’eau « Canso » ou autre aéronef propriété de la Fondation qui seront accessibles au visiteurs du centre.

[/intense_tab] [intense_tab title= »Panthéon » link_target= »_self » icon_size= »1″ icon_position= »left »] Plan carrefour 04

L’histoire de l’aérospatiale québécoise est riche en pionniers et en inventeurs. Qu’ils aient été pilotes, ingénieurs ou astronautes, ils font partie du groupe des intronisés dont les biographies et accomplissements seront affichés dans la salle du Panthéon et il sera possible d’en rencontrer certains sur place lors de conférences. Les installations du Carrefour feront une large place à l’information.

La grande salle du Panthéon accueillera, chaque mois, physiquement ou en vidéoconférence, des personnalités (des mentors) de l’aérospatiale qui donneront des présentations et des conférences sur des sujets variés publiés à l’avance pour que la clientèle puisse s’inscrire. Ainsi, professeurs, pilotes, astronautes pourront dispenser leur savoir dans les deux langues en fonction de l’auditoire. Ces présentations seront enregistrées afin de constituer une base de connaissance disponible sur le site internet du Carrefour de l’Air et de l’Espace. De plus, cette espace servira aussi de tribune journalistique.

[/intense_tab] [intense_tab title= »Ateliers & expos » link_target= »_self » icon_size= »1″ icon_position= »left »] Plan carrefour 05

La vocation du Carrefour de l’Air et de l’Espace est sera notamment de continuellement offrir aux passionnés d’aéronautique de nouveaux ateliers dynamiques, saisonniers ou permanents, qui seront présentés par les grands partenaires du Carrefour dans des salles modernes prévues à cet effet.

Ces espaces seront aussi le théâtre d’expositions saisonnières ou permanentes, qui stimuleront l’imaginaire et l’engouement des petits et des grands qui visiteront le Carrefour en grand nombre.


[intense_collapsibles single_toggle= »1″] [intense_collapse title= »Atelier météo » active= »1″ external_link_target= »_self »]

Afin d’initier les jeunes aux subtilités de l’atmosphère terrestre, l’atelier météo, situé dans la tour de contrôle du Carrefour, enseigne, à travers la lecture des nuages, le comportement de la mince couche gazeuse qui nous protège du vide spatial. Les participants plus avancés utiliseront les outils classiques des météorologues, liront la vitesse des vents, l’accumulation d’eau et se verront expliquer les cartes « Radar ». De plus, ils auront la chance d’enregistrer un vrai bulletin météo devant un écran vert et de faire des lancements de ballons météos avec charges utiles.

[/intense_collapse] [intense_collapse title= »Atelier Aéroportuaire » external_link_target= »_self »]

Étant donné que le Carrefour se trouve à proximité de l’aéroport de St-Hubert, il sera possible de capter les émissions radios du contrôle de trafic aérien. Les participants se verront donc initiés à la phraséologie aéronautique, écouteront les contrôleurs faire leur travail lors d’approche d’avions et pourront, à travers un logiciel de simulation, avoir un aperçu des outils informatiques des outils utilisés par les contrôleurs aériens. Ces deux ateliers prendront place dans l’imposante tour de contrôle du Carrefour de l’Air et de l’Espace. Atelier Moteur Les participants de cet atelier se verront initiés au fonctionnement de base d’un moteur à réaction et son utilisation à partir d’une plateforme informatique. En travaux pratiques, ils manipuleront les différents éléments tout en tentant de reconstituer un étage de compresseur ou de turbine. Dans le cadre de cet atelier, seront également présentées les nouvelles options écologiques en termes de propulsion du futur.

[/intense_collapse] [intense_collapse title= »Atelier Fusées » external_link_target= »_self »]

En collaboration avec le Centre de démonstration en science physique (CDSP) du Collège François-Xavier Garneau de Québec, les participants vont concevoir eux-mêmes des minis fusées. Au préalable, on leur expliquera, de façon ludique, le principe de la propulsion des fusées et des lois de l’inertie dans l’espace. Ils pourront faire décoller les fusées à proximité de l’Agence spatiale canadienne après avoir reçu l’autorisation de la tour de contrôle de St-Hubert. Atelier Robotique Les participants construiront et programmeront un robot d’exploration planétaire qu’ils feront évoluer sur un terrain rocailleux pour comprendre les difficultés auxquelles font face les robots d’exploration lunaire et martienne. Un autre volet de l’atelier consistera en la manipulation informatique du Bras canadien sur la Station spatiale pour assembler des modules les uns aux autres. Ils auront aussi l’occasion de tester ces « rovers » sur le terrain martien à la Station spatiale elle-même.

[/intense_collapse] [intense_collapse title= »Atelier Bras canadien » external_link_target= »_self »]

Les participants seront invités à apprendre à manipuler le Bras canadien à partir d’une réplique d’un module. Un certificat d’initiation à la manipulation robotique ainsi qu’un badge seront remis aux participants ayant complété l’activité.

[/intense_collapse] [intense_collapse title= »Atelier Astronomie » external_link_target= »_self »]

Si les conditions météorologiques et la pollution lumineuse le permettent, des ateliers nocturnes d’observation stellaire et de prises de photos seront disponibles. Sous la supervision de spécialistes, les participants apprendront à utiliser une monture équatoriale sur un trépied pour suivre des astres sur la voûte céleste, photographier la Lune et, si possible, la Station internationale. En fonction des saisons, les thématiques liées à l’observation du ciel seront continuellement variées et renouvelées. Se tiendront des concours pour gagner des voyages au sommet de l’observatoire afin d’admirer les corps célestes : perséides, aurores boréales, satellites ainsi que la Station spatiale internationale. Atelier Simulation Canso Grâce à des simulateurs informatisés, les participants seront initiés au pilotage de l’avion Bombardier d’eau qui surplombera le Carrefour. Du remplissage sur un lac québécois au largage en zone de feu, ils verront la complexité de ce métier sur un vieil avion comme le Canso, qu’ils seront invités à visiter à la fin de l’atelier, à leur sortie du pavillon « Canso ». Exposition permanente : De l’espace à la Terre Dans le cadre de cet atelier, nous présenterons toute une gamme de produits qui ont été créés à partir de l’exploration spatiale (velcro, ruban adhésif, etc.). Exposition permanente : Un petit pas pour l’homme Cet atelier permettra aux participants de connaître les technologies : réplique des pattes d’atterrissage du module LEM, une maquette du Bras canadien, un Radarsat, etc, qui permettent au Canada de jouer un rôle-clé dans la conquête de l’espace. Les différentes missions des astronautes canadiens seront également présentées.

[/intense_collapse] [/intense_collapsibles] [/intense_tab] [intense_tab title= »Les clients? » link_target= »_self » icon_size= »1″ icon_position= »left »] vous

Diversifiés et de tous âges, les visiteurs du Carrefour viendront pour apprendre ou simplement pour visiter et en savoir plus sur les activités aérospatiales passées, présentes et futures. Nos cibles privilégiées seront les étudiants, les cadets de l’air et les groupes de camps de vacances ainsi que le grand public. Chaque participant recevra un passeport du Carrefour de l’Air et de l’Espace et aura l’occasion de le faire étamper à la fin de chaque atelier.

Une photo du participant juxtaposée à un décor « aérospatial » lui sera remise pour l’insérer dans son passeport en guise de souvenir de sa visite. Ce passeport offrira aux ‘’Amis du Carrefour’’ une multitude d’avantages tels que : d’importants rabais lors d’inscriptions aux ateliers ou aux expositions, des invitations VIP pour assister à des lancements et des conférences, les badges de la Fondation Aérovision Québec et du Carrefour de l’Air et de l’Espace, des rabais pour une panoplie d’autres produits offerts par des partenaires du Carrefour et plusieurs autres surprises.

[/intense_tab] [/intense_tabs]