Musée à l’école

 

Un projet novateur pour la jeunesse québécoise

L’activité consiste en un programme de visites thématiques aux écoles secondaires, aux collèges d’enseignement et les objectifs en sont :

  • faire connaître le patrimoine national ;
  • vulgariser la science et les technologies reliées au domaine de l’aéronautique et de l’aviation ;
  • éveiller la passion et l’intérêt pour l’aéronautique et l’aviation ;
  • faire connaître les différents métiers qui y sont reliés.
 

Le tout premier thème, mis de l’avant, s’intitule « Les Pompiers du ciel », un montage audiovisuel sur l’histoire de l’utilisation de l’aviation pour combattre les incendies de forêt. Le second, ‘’la venue du R-100 ‘’ en 1930, un moment inoubliable dans l’histoire de l’aéroport de St-Hubert, un évènement autant médiatisé que l’Exposition universelle de Montréal, en 1967.

 

Originalité

  • Le musée à l’école utilise une approche dynamique auprès de la population en allant dispenser ses informations directement auprès des jeunes dans les institutions scolaires.
  • Les conférences sont basées souvent sur le propre vécu des conférenciers dans un domaine aussi spécifique que l’aéronautique. Si le conférencier n’a pas été personnellement impliqué dans le sujet de la conférence, il a reçu une formation par une personne membre de la fondation qui a œuvré dans le domaine.
 

Rayonnement et impact

  • La fondation contacte directement les institutions scolaires pour faire connaitre ses activités de conférences soit par l’intermédiaire de professeurs, soit par l’apposition d’affiches publicitaires dans les lieux culturels et communautaires.
  • Le but premier de ces conférences est de faire connaître le passé aéronautique de la province et de susciter l’intérêt dans les jeunes générations afin de créer des vocations pour que ces jeunes puissent potentiellement se tourner vers des carrières aéronautiques.
 
  • La grande région de Montréal est un bassin très riche en matière aéronautique. Malheureusement, la population n’est souvent pas consciente qu’elle vit dans un vrai creuset historique qui a contribué à la fondation de ce qu’est l’aéronautique canadienne d’aujourd’hui.

Par nos conférences, nous permettons l’accès à ce patrimoine méconnu et à la découverte de lieux historiques directement accessibles pour tous.

 

Qualité

  • Les conférences sont bâties directement d’après les récits de membres de la Fondation Aérovision Québec avec le support de notre bibliothèque historique. Par exemple, pour les pompiers du ciel, nous disposons dans notre bassin de membres de personnes ayant été directement impliquées dans la conception des avions bombardiers d’eau qui sont aujourd’hui utilisés partout à travers le monde.
  • L’information servie lors des conférences, qu’elle soit technique, visuelle ou d’ordre plus anecdotique a été patiemment collectée dans les références historiques et les manuels techniques qui constituent notre bibliothèque. Le tout ayant par la suite été rassemblé et adapté sous forme de présentation multimédia pour en faciliter la projection lors d’événements culturels.

Intérêt patrimonial de l’activité

  • Depuis le début du siècle, la Rive-Sud de Montréal et en particulier la Montérégie a vu passer ou a construit ce qui fait l’aéronautique d’aujourd’hui. Par notre action dans ces conférences, nous nous faisons le relais de ces pionniers qui nous permettent aujourd’hui de rayonner à travers le monde grâce à leurs exploits et contributions passées.
  • La mission de la Fondation Aérovision Québec est de faire la promotion du patrimoine aéronautique du Québec. Pour ce faire, ses deux principales activités sont le Panthéon de l’Air est de l’Espace qui honore les pionniers de l’histoire aéronautique de la province et le musée à l’école qui dispense cette richesse historique par l’intermédiaire de conférences aux plus jeunes dans les institutions scolaires.
 

Valeur symbolique pour la collectivité

  • Lors des conférences, nous apportons sur place des artefacts qui symbolisent le propos. L’auditoire peut alors prendre plus conscience par l’intermédiaire de maquettes, de pièces de moteurs d’avion ou de costumes de la réalité du propos.
  • Nous nous devons de créer de nouvelles équipes de conférenciers et mettre sur pied d’autres thématiques pour renouveler l’intérêt des jeunes. Pour cela, nous avons besoin d’un support accru. Cela nous est indispensable pour continuer à progresser dans notre mission éducative et historique.
 

POUR RÉSERVER UNE DATE, CONTACTEZ-NOUS

 

Tél; 450-647-1720 ou par courriel info@aerovision.org