Otto Lilienthal

Clément Agnes Ader, ingénieur français et brillant inventeur, est considéré comme l’un des pères de l’aviation. Pourtant, il est bien loin d’être le seul à avoir contribué à la mise au point de l’aviation, engin qui a révolutionné  l’art  militaire tout autant que le transport civil. Alberto Santos Dumont, les  frères Wright ou encore Otto Lilienthal furent de ceux qui transformèrent en quelques années une simple utopie en une réalité  époustouflante: L’homme pouvait enfin défier la nature et voler.

Otto Lilienthal théoricien,  constructeur et pilote est le fondateur du principe du vol plané. Il n’a pas inventé d’aéroplane au sens strict du terme, mais il est le premier homme à avoir expérimenté puis analysé, le vol libre d’un appareil plus lourd que l’air. Il a ainsi fixé une méthode de vol qui va inspirer directement l’aéroplane à moteur des frères Wright.

Né à Anklam, en Poméranie (Allemagne) en 1848, il se passionne pour le vol. À l’âge de 13 ans il rêve d’imiter le vol des oiseaux et descend les pentes des collines les bras prolongés par des ailes bricolées. En 1867 il fabrique avec son frère une machine qui a la particularité d’être ornithoptère (appareil qui bat des ailes pour décoller et voler).   

Original caption: Portrait of Otto Lilienthal — Image by © Bettmann/CORBIS

Lilienthal a expérimenté des planeurs en se fondant sur l’observation du vol des oiseaux. Il a créé plusieurs modèles d’appareils, toujours inspirés du profil de l’aile d’oiseau, qu’il a essayé lui-même en se lançant du haut de collines. Le pilote se tient à la machine uniquement par les coudes et les avant-bras puis court contre le vent le long d’une pente de colline. Le planeur quitte rapidement le sol et s’envole. Le pilote incline ensuite son corps pour faire évoluer l’appareil en l’air. À plusieurs reprises, il réussit à faire des virages et parfois même à remonter plus haut que son point de décollage. Il réussi à faire des vols de plusieurs centaines de mètres.

 Les divers appareils qu’il a construit de 1891 à 1895 ont tous en commun le même principe de fabrication et le même aspect. Ce sont des planeurs monoplans de sept mètres d’envergure environ, fabriqués en bambou et en rotin, et pesant une vingtaine de kilos. Ils reproduisent les formes et les courbures de l’aile de l’oiseau. Il est le premier homme volant à se faire photographier en vol, à la fois pour la postérité et pour la popularisation de ses expériences.

Malheureusement le 9 août 1896 à Rhinau (Alsace) son planeur se trouve pris dans une rafale de vents ce qui déséquilibre l’appareil et fait une abattée brusque. Le plan supérieur se détache, ce qui entraîne la chute vers le sol et l’arrachement des ailes inférieures. Précipité  d’une hauteur de 15 m, on le retrouve au sol inanimé et la colonne vertébrale brisée. On le transporte d’urgence à  Stöll (Allemagne) puis devant la gravité de ses blessures on le transfert à Berlin, où il décède le lendemain, de ses blessures. Ses dernières paroles  à son frère Gustav: » Des sacrifices doivent être faits ». C’est ce qui, malheureusement,  se produira trop souvent dans la conquête de l’air.

Otto Lilienthal est un pionnier important dans la conquête de l’air, il a influencé plusieurs générations d’innovateurs au début du XXe siècle.

 Par ses écrits et ses actes Otto Lilienthal aura été l’inspirateur de la démocratisation du vol aérien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *