Donald McVicar
2002

Pilote

Don McVicar débuta dans l’aviation à l’âge de 18 ans comme opérateur radio pour une compagnie du nord de la Saskatchewan. Son salaire était de 25$ par mois, soit trois fois moins que celui d’un pilote. Aussi décida-t-il d’apprendre à piloter, obtenant son brevet privé en 1936. Les emplois étant rares, McVicar continua comme opérateur radio chez Mackenzie Air Service, puis à Cranbrook pour le Département des transports, relayant des rapports de météo aux aéronefs. En 1939, la première tour de contrôle au Canada entra en opération à Saint-Hubert. Sélectionné dans le premier concours, McVicar obtint en 1940 la licence de contrôleur aérien no 9 à la tour-école de Saint-Hubert puis fut muté à la tour de Winnipeg (en construction). En 1941, McVicar se joignit au RAF Ferry Command à titre de pilote civil, effectuant à partir de Dorval la livraison d’avions de guerre en Angleterre. Accompagnant Louis Bisson, il participa à de difficiles expéditions dans l’Arctique qui permirent d’établir la fameuse «Crimson Route» (se méritant pour cela la King’s Commendation en 1942).

En 1939, la première tour de contrôle au Canada entra en opération à Saint-Hubert. Sélectionné dans le premier concours, McVicar obtint en 1940 la licence de contrôleur aérien no 9 à la tour-école de Saint-Hubert.

McVicar exécuta aussi la première traversée de l’Europe à Vancouver via la route polaire, à bord d’un Handley Page Hampden. Ces exploits lui valurent l’OBE en 1944. Après la guerre, McVicar fut pilote de brousse dans le nord du Québec et au Labrador, transportant les Indiens sur leurs territoires de chasse et effectuant la tournée des trappeurs à bord d’un Stinson Reliant. En 1945, McVicar fonda à Montréal World-Wide Aviation Consulting, firme qui aida plusieurs pilotes vétérans à se trouver du travail en organisant le convoyage d’avions de l’Amérique du Nord vers 39 pays. Dans les années 50, sa compagnie World-Wide Airways contribua au succès des gigantesques ponts aériens de Hollinger Ungava Transport et de la DEW LINE, exploitant des Canso, C-46, DC-4, Lancastrian, etc. Dans les années 60, World-Wide Airways se signalait en transportant du bétail et de la nourriture à Cuba en plein embargo américain. La compagnie faisait aussi en Super-Constellation du nolisement d’immigrés européens retournant visiter leur pays d’origine. À la retraite, McVicar publia douze livres, la plupart relatant sa carrière bien remplie.

Distinctions

1942 : King’s Commandation

1944 : Ordre de l’Empire Britanique

Your name: *
Your phone: *
Your e-mail: *
Contact Preference:
Title of Message: *
Text: *
Please, Enter the Code