Jacques de Lesseps
2001

Pilote

Fils du bâtisseur du Canal de Suez, Jacques de Lesseps naquit à Paris et apprit à piloter sur un Blériot XI à moteur Anzani en 1909 à la célèbre école Blériot, obtenant le brevet no.27 de la F.A.I.. En mars 1910, il fit l’acquisition d’un des premiers Blériot XI à moteur Gnome, qu’il baptisa «Le Scarabée». À son bord, il réalisa la deuxième traversée de la Manche par avion. Cinq semaines plus tard, de Lesseps amena ses deux Blériot au premier pageant aérien du Canada, à Pointe-Claire. C’était la première fois que des avions volaient au Québec. À bord du «Scarabée», il réalisa le premier survol de la ville de Montréal par avion, le 2 juillet 1910. Déjà célèbre, l’exploit fit de lui un héros instantané. De Lesseps servit durant toute la Première Guerre mondiale comme aviateur. Volant surtout de nuit, il défendit Paris contre les attaques de Zeppelins et assura le commandement d’une unité de bombardement en 1918. Cette année-là, sans compter les vols de reconnaissance et de photographie, il compléta 95 missions de bombardement. En 1919, son ancien commandant d’escadrille forma La Compagnie Aérienne Française. Recruté par son ami, de Lesseps devint chevronné dans le pilotage d’hydravion et la photographie aérienne.

À bord du «Scarabée», il réalisa le premier survol de la ville de Montréal par avion, le 2 juillet 1910.

En 1926, le gouvernement du Québec négocia un contrat avec la compagnie française pour réaliser un relevé aérien forestier de la péninsule gaspésienne. Pour ce faire, une nouvelle compagnie fut formée: La Compagnie Aérienne Franco-Canadienne. De Lesseps fut désigné directeur d’exploitation et chef-pilote. Une base fut établie à Gaspé. En 1927, une nouvelle base fut ouverte à Val Brillant au lac Matapédia. Le 18 octobre, une rencontre importante y fut organisée, amenant de France le président de la compagnie mère et le Ministre des Terres et Forêts du Québec. À Gaspé, on pressa de Lesseps de s’y envoler. Dans une météo néfaste, lui et son mécanicien perdirent la vie, apparemment en tentant d’amerrir dans un brouillard épais sur le fleuve Saint-Laurent. Seul le corps de de Lesseps fut retrouvé, sur la côte de Terre-Neuve. Il fut inhumé à Gaspé le 14 décembre 1927. Un monument impressionnant fut érigé en sa mémoire.

Distinctions

La Croix de Guerre (1914-1918)

Chevalier de la Légion d’Honneur

Your name: *
Your phone: *
Your e-mail: *
Contact Preference:
Title of Message: *
Text: *
Please, Enter the Code