Sydney Shulemson
2001

Pilote de chasse

Natif de Montréal, Sydney Shulemson fut l’un pilotes les plus décorés du Coastal Command de la RAF, en raison de son rôle clé dans l’affaiblissement du réseau maritime allemand, hypothéquant dramatiquement l’effort de guerre nazi. Le territoire à couvrir était immense, s’étendant le long des côtes de l’Europe occidentale du Golfe de Gascogne jusqu’au nord de la Norvège. Shulemson était en charge d’une escadre de 80 à 100 avions Beaufighter, totalisant quatre escadrilles, situation hautement inhabituelle pour un lieutenant. «J’étais le seul suffisamment expérimenté pour prendre en charge les opérations», explique-t-il, «car les pertes parmi les commandants d’escadre étaient énormes». Shulemson fut honoré DSO en 1943 suite à une attaque contre un convoi de la marine marchande allemande escorté par quatre navires de guerre au large de la Norvège. L’honneur ne visait pas seulement à souligner la maîtrise avec laquelle il dirigea l’attaque mais également la bravoure dont il fit preuve en défendant un de ses pilotes contre un Messerschmitt 109.

Pour sa contribution entourant l’indépendance d’Israël, Shulemson se mérita l’honneur des «Combattants pour l’État d’Israël».

En 1944, il fut honoré DFC pour son leadership inspiré et ses succès répétitifs contre les convois et unités de la marine allemande le long des côtes hollandaises et norvégiennes. Après avoir complété son tour opérationnel en décembre 1944, Shulemson fut en charge d’un projet visant à équiper en roquettes les Mosquitos de l’escadre anti-convoi du Coastal Command, assurant la formation des pilotes au chapitre du tir, de la tactique et de la stratégie entourant la préparation des missions. En 1947, alors qu’Israël approchait le statut d’état et que la tension montait en Palestine, Shulemson joua un rôle central dans la coordination d’un programme d’approvisionnement. Son avis influença grandement la formation de la Force aérienne israélienne. Pour sa contribution entourant l’indépendance d’Israël, Shulemson se mérita l’honneur des «Combattants pour l’État d’Israël». Par la suite, ses implications au sein de la communauté et dans le milieu des affaires furent des plus variées.

Distinctions

1943: Ordre du Service Distingué (DSO)

1944: Distinguished Flying Cross (DFC)

Your name: *
Your phone: *
Your e-mail: *
Contact Preference:
Title of Message: *
Text: *
Please, Enter the Code